Loading

– Alexis HK – Suissa

Parmi les nombreux groupes ou artistes solos que j’ai eu l’occasion de photographier il y en a certains qui marquent l’esprit, qui ont ce petit truc en plus qui fait qu’ils entrent rapidement dans ma playlist et que je suis de plus ou moins loin au fil des années et des albums. Pour moi Alexis HK entre dans cette catégorie d’artistes et c’est à chaque fois avec impatience que j’attends sa date dans la région lyonnaise, je me devais d’être là pour me replonger dans son ambiance si particulière pour ne pas dire intrigante. Alexis HK c’est la classe incarnée, beau gosse, attitude posée et mystérieuse, regard de braise, si j’étais une nana je craquerai et j’ai cru comprendre que dans le public c’était le cas pour certaines. D’ailleurs entre deux chansons Alexis commence à se lancer dans un flot de paroles bien à lui et dit « …il me manquait malgré tout quelque chose… »,  on entendit alors dans le public une voix féminine crier « MOIIIIII !!!! », ce qu’Alexis confirma, mais pas que. L’ambiance était posée.

J’adore son style très travaillé et ses chansons sont un vrai régale. Ses textes sont clairs et faciles à comprendre, ce n’est pas noyé dans la musique, tout est net, clair, précis. Il nous emporte aisément dans ces textes plus ou moins engagés. Plus ou moins car j’imagine que le sens est moins profond sur un titre comme C’que t’es belle (quand j’ai bu) que sur Chicken Manager par exemple où la caricature des politiciens est plutôt bien vue. Son dernier album « Le Dernier Présent » sorti en 2012 est dans la lignée des précédents et tourne en boucle dans mes oreilles. C’est le genre d’album à posséder et écouter sans retenue.

C’était donc un concert très chouette avec une surprise d’Alexis qui nous a fait un duo avec la chanteuse lyonnaise Karimouche et même la manageuse de Tram des Balkans avec qui j’ai passé le concert n’a pas réussi à me décrocher de ce joli moment.

En première partie c’est Suissa qui a fait danser ces demoiselles venues en force. C’est de la chanson française biensûr, folk, très punchy avec de forts accents africains. Un univers bien coloré donc, où il est accompagné de sacrés musiciens, chapeau les artistes ! Il me faudra cependant une deuxième session car honte à moi je suis arrivé en plein set… Je vais me rattraper en allant écouter sur le web.

Suissa